Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Dec

LA FORMULE DU JEU

Publié par FLAHAUT Francis  - Catégories :  #LA FORMULE DU JEU

LA FORMULE DU JEU
LA FORMULE ACTUELLE

 

A partir du 5 septembre 2016, des modifications ont été apportées à l'émission :
 
  • un match se joue en une seule manche,
  • le nombre maximum de victoires pour un joueur passe de 5 à 10,
  • le temps de réflexion pour les chiffres est abaissé à 40 secondes (le temps pour les lettres reste à 30 secondes),
  • pour les tirages de lettres, les candidats, chacun à son tour, indiquent le nombre de voyelles (entre 2 et 8) du tirage,
  • l'émission est organisée en quatre phases :
    • le "sésame" : un "compte est bon" ou un mot de 10 lettres est proposé aux joueurs ; celui qui trouve la réponse a le choix entre "chiffres" et "lettres" pour le dernier tirage de la phase suivante,
    • les "tirages standards" : cette phase comporte dix tirages de chiffres et de lettres, en alternance, en commençant par les lettres ; le type du dixième tirage est choisi par le joueur détenant le "sésame" ; si aucun jouer d'a le "sésame", le dixième tirage est un tour de chiffres,
    • les duels : cinq duels sont proposés aux joueurs ; une bonne réponse apporte 7 points, une erreur donne 7 points à l'autre joueur ; les duels sont les suivants :
      • le "traditionnel" : avec un tirage de 10 lettres, il faut trouver deux mots concernant un thème donné,
      • la bonne orthographe : un mot est énoncé, il faut l'épeler,
      • calcul : il faut trouver le résultat d'un calcul utilisant 6 nombres et au moins une fois chacune des 4 opérations,
      • l'un dans l'autre : avec un tirage de 10 lettres, il faut trouver un nom propre et un nom commun, dont l'un utilise les 10 lettres du tirage, répondant aux définitions données,
      • chiffres : il faut trouver un "compte est bon" le plus rapidement possible.
    • la finale : le joueur qui a marqué le plus de points lors des "tirages standards" et des "duels" est déclaré vainqueur du match ; il dispute une finale avec huit tours de lettres à solution unique : deux séries avec un mot de 7 lettres, un de 8, un de 9 et un de 10 ; chaque mot trouvé rapporte la somme de 100 euros.
EVOLUTIONS DE LA FORMULE ACTUELLE

 

A partir du 17 octobre 2016, l'utilisation du sésame évolue. Le joueur qui le détient peut s'en servir lors de la partie finale pour découvrir l'un des 8 mots. La phase des "tirages standards" de l'émission comporte donc toujours cinq tours de lettres et cinq tours de chiffres.
2000-2016

 

A partir du 5 septembre 2000, des modifications ont été apportées à l'émission :
 
  • le décor a été totalement revu. Les candidats et les animateurs se trouvent maintenant comme au centre d'une arène, entourés par les spectateurs. L'équipe d'animation a été réduite à trois personnes : un présentateur et deux responsables des dictionnaires.
  • les temps de réflexion ont été revus à la baisse : 45 secondes pour les chiffres et 30 secondes pour les lettres. Ces temps comprennent bien sûr la saisie par chaque candidat de son résultat sur l'écran tactile.
  • la formule de duplicate-match en vigueur depuis octobre 1994 est abandonnée pour revenir à l'ancienne formule de match (chaque tour appartient à un candidat, l'autre pouvant éventuellement surenchérir).
  • le barème est le suivant : pour les chiffres, un bon compte rapporte 9 points, alors qu'une approche donne 6 points (7 points lors du tournoi du millénaire) ; pour les lettres, le nombre de points correspond au nombre de lettres du mot trouvé.
  • à la mi-temps du match, les candidats sont opposés lors de deux duels. Il s'agit de tirages de lettres sur lesquels il faut trouver deux mots (noms communs ou noms propres) sur un thème donné. Le premier candidat qui trouve les deux mots marque 3 points supplémentaires. Le candidat qui fait une erreur donne les 3 points à son adversaire.
    Remarque : lors du tournoi du millénaire, qui a permis de présenter la nouvelle formule de jeu, chaque candidat était opposé lors d'un duel à un spectateur sur un tirage de lettres sur lequel il fallait trouver un mot de 9 lettres et un mot de 8 lettres.
  • les matches se jouent en deux manches gagnantes ; en cas d'égalité en fin de manche, un coup décisif (tirage permettant de trouver un mot de 9 lettres) est proposé aux candidats ; le premier qui trouve le mot de 9 lettres remporte la manche,
  • le nombre maximum de victoires pour un joueur passe de 10 à 5.


Evolutions de la formule :

A partir du 1er décembre 2000, la formule du duplicate-match revient en vigueur. Les résultats des 12 tirages sont pris en compte pour chaque joueur.


A partir du 8 novembre 2001, des modifications sont apportées aux duels :
 
  • le nombre de points pour un duel passe à 4,
  • plusieurs thèmes sont maintenant proposés :
    • le "traditionnel" : avec un tirage de 9 lettres, il faut trouver deux mots concernant un thème donné,
    • la bonne orthographe : un mot est énoncé, il faut l'épeler,
    • la bonne définition, : un mot et trois définitions possibles sont énoncés, il faut trouver la bonne définition (remarque : il existe aussi la "mauvaise définition", qui consiste à trouver parmi les trois propositions une mauvaise définition),
    • l'un dans l'autre : avec un tirage de 9 lettres, il faut trouver un nom propre et un nom commun, dont l'un utilise les 9 lettres du tirage, répondant aux définitions données,
    • les mots qui comptent : il faut trouver le résultat d'un calcul utilisant des opérandes à retrouver grâce à une définition,
    • calcul : il faut trouver le résultat d'un calcul utilisant 6 nombres et au moins une fois chacune des 4 opérations.

A partir du 18 septembre 2003, de nouvelles modifications sont apportées aux duels :
 
  • un duel réussi rapporte 5 points,
  • en cas de mauvaise réponse d'un candidat, les points ne sont pas donnés à son adversaire,
  • les thèmes suivant sont abandonnés :
    • la bonne définition,
    • les mots qui comptent.

A partir du 1er octobre 2003, une mauvaise réponse d'un candidat lors d'un duel rapporte 3 points à son adversaire.


A partir de septembre 2004, une défaite de 40 points ou plus lors de la première manche d'un candidat est éliminatoire.


A partir du 10 janvier 2010, un championnat réunissant d'anciens vainqueurs est organisé lors d'émissions diffusées le dimanche. Ce championnat (diffusé jusqu'au 29 août 2010) utilise des tirages de 10 lettres, pour préparer les téléspectateurs à cette évolution.


A partir du 5 avril 2010, les tirages à 10 lettres sont adoptés pour les émissions de la semaine.


A partir du 2 septembre 2010, le barème pour les chiffres change, avec 10 points pour le bon compte et 7 points pour une approche.


A partir du 5 septembre 2011, le championnat du dimanche évolue. Le champion en place affronte un challenger, sur une manche avec :
  • 10 tirages (12 pour la première émission), en parité chiffres et lettres,
  • deux duels, à la mi-temps des tirages de chiffres et lettres,
  • 4 tirages de "6 à 9" (1er tirage : un mot de 6 lettres à trouve...),
  • un "sprint final" (le premier qui trouve marque), avec un bon compte et un mot de 10 lettres.

A partir du 19 décembre 2010, l'émission du dimanche est supprimée.


A partir du 6 septembre 2010, les candidats jouent sur 14 tirages (un coup de chiffres et un coup de lettres sont ajoutés après les duels) du lundi au vendredi. Le samedi, le format de l'émission ne change pas (12 tirages avec 6 de part et d'autre des duels). Il faut un écart de 50 points ou plus lors de la première manche pour qu'un candidat soit éliminé.


A partir du 2 mars 2011, deux modifications sont apportées :
 
  • pour les chiffres, la meilleure approche rapporte autant que le bon compte, soit 10 points,
  • en cas de mauvaise réponse d'un candidat lors d'un duel, l'adversaire marque 5 points.


A partir du 12 avril 2011, les candidats jouent sur 13 tirages (3 coups de chiffres et 4 de lettres avant les duels, 2 coups de chiffres et 4 de lettres après) du lundi au vendredi. Le samedi, le format de l'émission ne change pas (12 tirages avec 6 de part et d'autre des duels).


A partir du 2 juillet 2011, l'émission du samedi est supprimée.


A partir du 5 septembre 2011, les modifications suivantes sont apportées :
  • la parité chiffres-lettres est adoptée, en commençant par un coup de lettres
  • le nombre de tirages passe à 12,
  • les deux duels sont séparés ; le premier est joué après 4 tirages, le second après 4 tirages supplémentaires,
  • un "sprint final" avec deux mots de 10 lettres est ajouté (le premier qui trouve marque 10 points).
A partir du 12 septembre 2011, le comptage pour le "sprint final" évolue : le premier qui trouve marque 5 points.


A partir du 26 septembre 2011, le "sprint final" évolue avec la possibilité de choisir (en commençant par celui qui est en retard au tirage) entre chiffres (un bon compte) et lettres (un mot de 10 lettres).
 
1994-2000

 

A partir du 10 octobre 1994, des modifications ont été apportées à l'émission :
 
  • du matériel informatique fait son apparition, chaque candidat dispose d'un écran tactile pour saisir ses résultats,
  • les candidats jouent sur tous les tirages, avec le marquage des points suivant :
    • les deux candidats ont le même résultat : 2 points pour chacun,
    • un candidat a un bon compte ou un mot de 9 lettres que son adversaire n'a pas : il est le seul à marquer 3 points,
    • un candidat a une approche ou un mot de moins de 9 lettres que son adversaire n'a pas : il est le seul à marquer 2 points,
  • le nombre de tirages par émission varie entre 10 et 12,
  • chaque émission correspond à un manche ; pour gagner, un candidat doit remporter deux manches, sachant que les manches se terminant sur un score de parité ne comptent pas (certains matches ont compté jusqu'à 6 manches).
AVANT 1994

Commenter cet article

À propos

HISTORIQUE DE L'EMISSION